Aphorismes (III)

Format twitter.

L’ennui chez les femmes n’est point leur mesquinerie, mais leur intolérance pour tout ce qui est supérieur et insensible à leur mesquinerie.
Les libéraux s’arrogent avec orgueil les privilèges du cynisme. Comme si un vrai cynique ne se moquait pas tout aussi bien – et peut-être au premier chef – des libéraux !
Rien n’est trop vulgaire pour moi, hormis la télévision, la politique, et l’obligation civique de dire « bonjour » et « merci ».
Il est consternant de songer à tout ce que nous faisons d’inutile. Il l’est encore plus de songer que nous ignorons ce qui nous est inutile.
Ce n’est pas l’histoire qui s’accélère – pauvres mortels que nous sommes – c’est l’image de notre fin ultime qui peu à peu se découvre.
Lire Léon Bloy est tout ensemble ce qui m’attire le plus vers une vie d’écrivain absolutiste, et ce qui m’en dissuade le plus sûrement.
La plupart de ceux qui me rencontrent sentent que je me crois supérieur à eux, et ils ont tort : je ne me crois pas supérieur, je le suis.
Manque de pot pour les athées, le scepticisme absolu conduit très sûrement à l’illumination spirituelle.
Plus rien n’existe en France ; la plus funeste anomie règne et invinciblement se propage.
Je voudrais que l’Europe entière entrât dans le chaos et ruisselât de sang ; le terrorisme exalte et vivifie une nation moribonde.
L’ambition démocratique : un désir porté vers le bas, une quête de la fange, un roulement dans l’ordure.
Le combat futur, ce sera le sang contre la raison, l’esprit contre la lettre, le transcendant altier qui plane sur les chimères mortes.
Dans la vie de l’esprit, tout est affaire de grâce, et la grâce manque singulièrement aux affaires.
Dire le contraire de la réalité n’est pas moins menteur que de l’interpréter suivant ses propres penchants, mais seulement plus viril.
Les poètes ne sont pas moins utiles que les héros, mais sans héros ils n’auraient rien à chanter.
On fait quelquefois grief aux Français de mépriser le libéralisme sans comprendre goutte à l’économie ni à la politique. Mais un malade n’a nul besoin de connaître la composition de la bactérie qui le ronge pour se savoir en péril de mort.
Dieu nous punit de notre orgueil, toutes les fois que celui-ci se manifeste, par le plus outrageant ridicule.
L’humilité est le meilleur instrument contre la raison discursive, car l’humilité nous fait sentir que nous avons tort d’avoir raison !
Aujourd’hui, l’homme n’est plus un animal politique, mais le politique est un animal. Un animal vicieux et cupide, à la recherche d’une puissance toujours plus matérielle et factice.
On prétend que les parents sont cause du racisme de leur progéniture ; au contraire, ils entravent l’essor de leur naturel instinct de race.
Le langage est trop strict et formel pour recevoir mes rêves ! Mais sans forme, que resterait-il d’eux, outre ces volutes bientôt dissipés ?
Je voudrais mourir. Non par détresse éperdue et déchirante, mais par sereine impression d’avoir déjà vécu trop longtemps.
Celui qui prétend discuter un dogme ne cherche mesquinement qu’à établir le sien par-dessus. Qui aurait le courage du scepticisme absolu ?
L’islam convient aux esclaves, le christianisme au peuple et aux bourgeois, le stoïcisme aux orateurs, et le Védanta à l’élite spirituelle.
Quand vous aurez subi échec sur échec, traitez donc cette couche d’insuccès comme toutes les autres : portez-la sur vous et chiez dedans !
La fonction de l’âge, en politique, n’est point d’accroître la sagesse des gardiens, mais d’assurer l’oubli des idéaux autrefois chéris.
Contre Montesquieu : quand ce n’est pas de pouvoir, c’est d’impuissance que l’on abuse.

Publicités

About cesarlhermite

« Alors je me suis fait marquis du marquisat de moi-même et j’ai bâti mon cœur comme une tour ». Léon Bloy.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :